Exclusivité : Compte rendu de la keynote Apple du 7 mars 2012


Demain soir (19h heure de Paris) Apple proposera sa keynote de présentation du nouvel iPad et de quelques autres surprises. Et comme chez trollkavern on ne fait rien comme tout le monde, voici le compte rendu de cette conférence 1 jour avant sa tenue.

Introduction
Comme d’habitude depuis longtemps maintenant, la première demi-heure de la conférence a été consacrée à l’autocongratulation rituelle. Tim Cook (CEO) n’aura pas manquer de noter les nouveaux records de vente pour les iPhones, iPad et même Mac, ce dernier ne connaissant pas vraiment la crise du PC.

L’annonce majeure l’iPad 3
L’iPad 3 a donc été le clou de cette présentation. Notez qu’Apple a fait simple dans le nom de son nouvel appareil histoire de ne pas brouiller les pistes, c’est bien iPad 3 (et non pas iPad HD comme préssenti)

Le matériel : 

Le design :
Ce nest pas vraiment une surprise, mais l’iPad 3 reprend le design de l’iPad 2 avec une épaiseur légèrement accrue d’un demi milimètre afin de le rendre compatible avec le nouvel écran. Au niveau des coloris, statut-quo, c’est noir ou blanc.
L’écran
:
Comme les rumeurs l’annonçaient, l’écran de l’iPad dispose bien d’une résolution de 2048*1536 pixels, autrement dit, beaucoup (3,15 milions de pixels).
L’appareil photo : 
L’iPad 3 adopte un nouveau capteur principal rétro éclairé de 8 milions de pixels, certainement proche de celuis de l’iPhone 4S, la qualité des photos devrait s’en trouver grandement améliorée (pas dur) par rapport à l’iPad 2. La vidéo passe en 1080p Full HD. Notez que le flash LED est aux abonnés absents
La web-cam : 
Certainement le plus gros progrès même si il est annecdotique. Ici Apple emploie un capteur de 3,2 milions de pixels à la place de l’ancien capteur VGA, Cette résolution est là pour adapter l’image à la grande résolution de l’écran.
Le processeur et la RAM :
Aimant les road-map tic-toc (comme intel), l’évolution du proccesseur est moins marquée entre l’iPad 2 et l’iPad 3 qu’entre l’iPad et l’iPad 2. Nous sommes donc ici en présence du nouveau A5X qui présente surtout un gros progrès sur la partie graphique et les performance par watt, on a donc toujours une puce double coeur, en même temps, le processeur A5 de l’iPad 2 n’est pas franchement à la ramasse l’évolution quoique mince reste suffisante. notons aussi que la quantité de RAM passera à 1GO, chose normale histoire que la puce graphique (PowerVRSGX543MP4) ne se sente pas trop à l’étroit.
La batterie :
Phil Shiller ne l’a pas crié à tout va lors de la conférence mais l’iPad 3 est légèrement plus épais, même si les angles sont plus bizeautés et donnnent une impression de finesse accrue (un peu comme entre les iPod Touch 1 et 2). Cela permet d’intégrer une batterie suffisemment endurante pour garantir les 10h d’autonomie qui ont fait le succès de l’iPad depuis 2010.

Le Logiciel
Sans surprise, c’est iOS 5.1 que l’on retrouvera dans ce nouvel iPad, qui est donc une mise à jour majeure de iOS 5, apportant en premier lieu, plus d’optimisation, plus de stabilité. Notons aussi quelques nouveautés comme une meilleure prise en charge d’iCloud l’apport de Siri sur iPad, dans une version enfin ouverte (à minima) aux développeur tiers. Reste à en vérifier la nécessité à l’usage. iOS 5.1 apporte à l’iPad 3 aussi son lot de nouveaux fond d’écrans.

Prix et disponibilité.
L’iPad 3 sera décliné en 3 versions 32-64 et 128Go qui seront vendues aux mêmes tarifs (tout du moins aux USA) que les anciennes versions 16-32 et 64go. Notons que le modèle WiFi+3G devient universel, et il devient cisponible chez Sprint. En entrée de gamme, Apple propose, toujours l’iPad 2 qui sera proposé à partir de 349$ en 16Go WiFi, soit une baisse de prix de 150$, et devient donc une des tablettes les plus compétitives du marché.
L’iPad 3 sera d’abord disponible dans quelques pays triés sur le volet le 23 mars prochain. La France fait parti des pays sélectionnés pour ce lancement. iOS 5.1 sera quant à  lui disponible la semaine prochaine pour tout le monde disposant, d’un iPhone 3GS, 4, 4S, d’un iPod Touch 2010 ou 2011, ou d’un iPad. Les développeur se sont vu remmetre la GM ce soir même.

Le nouvel iTunes en Full HD
Jeff Robin est aussi monté sur scène pour présenter la toute nouvelle version redesignée de l’iTunes Store qui s’en veut tout casser dans votre vie numérique.

Côté musique :
Concernant la musique, L’accent est mis sur de nouveaux partenariats avec les majors, permettant de proposés du « mastered for iTunes » lancé il y a quelque jour. Censé améliorer la qualité d’écoute, le résultat n’est pas à la hauteur du vrai lossless (j’ai testé). Sinon Ping semble avoir disparu mais j’ai du mal voir.
Côté vidéo :
Certainement la partie la plus intéressante, Robin annonce la fin progressive des vidéos en définition standard, vraiment indignes vu les écrans proposée en 2012 dans nos appareils préférés. Cependant il restera une fragmentation, Vous aurez ainsi droit à 2 version au choix, HD (720p) et HD+ (1080p). Robin insinue que cette dernière sera d’une qualité égale aux Blu-Ray (je ne demande qu’à le croire)
Côté application :
Cela semblait ineluctable, c’est désormais chose faite, les jeux s’émancipens de l’App Store et intègrent le Game Center. Il faut dire que la quantité de jeux sur iOS faisait un peu d’ombre au reste des applis. Appe adopte ici une stratégie similaire à microsoft qui sur windows phone, vends es jeux dans le hub xbox et non dans le market place.
Côté Podcast :
Notons aussi que les podcasts soumis sur iTunes pourront utiliser le même genre de flux Atom que iTunes U c’est Nowatch (et Freepod) qui va être content.

One more thing : Le nouvel tv
Sans surprise encore une fois, apple nous présente un nouvel apple TV que l’on aurait bien aimé être en aluminium, qui permetra d’exploiter à fond les nouveauté iTunes (grâce à son processeur A5X). Les performances Air-Play promettent d’être améliorées, (support du 1080p). Notons aussi la nouvelle Remote blutooth 4.0 qui permettra de s’affranchir du port infrarouge préhistorique. Autre élément de taille, le nouvel apple TV sera disponible à 49$, la stratégie d’apple semble ici clair, l’imposer dans tous les salons. Le petit boitier se pose vraiment comme coplémentaire de l’iPad.


Conclusion.
On ne s’y attendait presque pas mais la conférence de ce soir était très riche, cela faisait vraiment longtemps que ce n’était pas arrivé. Apple semble avoir passé la vitesse supérieure quant-à sont statut de vendeur de contenu avec le nouvel iTunes Store, et pérpare l’arrivée de son hypothétique téléviseur avec ce nouvel tv proposé à prix plancher.


2 réflexions au sujet de « Exclusivité : Compte rendu de la keynote Apple du 7 mars 2012 »

Répondre à thedarklinux Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>